La liberté de mouvement dans un monde zéro carbone

En tant que citoyen engagé et CEO d'un constructeur automobile mondial, Carlos Tavares participe activement au débat de société sur la liberté de mouvement dans un monde zéro carbone.

Pour nourrir le débat, Carlos Tavares a accepté de répondre aux questions de Politique Internationale dans un Dossier Spécial qui élargit la question de la mobilité au-delà du transport individuel et interroge les modes de consommation actuels.


“Je prends conscience que l’urgence climatique fait peser une menace sur la pérennité des opérations d’un groupe industriel comme le nôtre.

Si rien n’est fait pour corriger la situation climatique actuelle marquée au premier chef par la hausse des températures, l’environnement et tous ses composants — eau, air, biodiversité… — courent le risque d’être un jour tellement altérés que des activités humaines devront être arrêtées.”

Carlos Tavares, CEO Stellantis


Ce Dossier Spécial offre un regard croisé sur la Liberté de Mouvement dans un Monde Zéro carbone, à travers les interviews de six personnalités qualifiées et reconnues dans différents domaines, qui apportent des points de vue complémentaires pour une approche transversale de la question.



“D’une manière générale, l’utilisation de la voiture en ville doit certainement être repensée, mais faut-il pour autant se priver de l’automobile dans la civilisation moderne ? Je pose simplement cette question, qui est à la source même d’une réflexion sociétale : la liberté de se mouvoir peut-elle faire l’impasse sur l’automobile ? Et doit-on considérer la mobilité de manière identique dans les centres villes et en milieu rural ?”



“Du point de vue sociétal, cette année de crise sanitaire a montré la dureté de l’assignation à résidence pour les habitants qui se sont retrouvés confinés. Et ce fut pour une durée limitée ! Nous mesurons bien la valeur croissante que les citoyens accordent dorénavant à leur liberté de mouvement. Imaginez ce que serait la vie sans voiture pour les habitants des territoires ruraux ou péri-urbains : c’est l’assignation à résidence à vie et l’incapacité de travailler.”



“Pour prendre des décisions publiques sur la mobilité, il faut d’abord comprendre pourquoi on se déplace, avec qui, à quelle fréquence et proposer des solutions qui garantissent à la fois de la sécurité, de la souplesse et des prix acceptables.”



“La plongée dans un dossier économique aussi important que la création de Stellantis n’empêche surtout pas de garder en tête les préoccupations environnementales avec la mutualisation de nos savoir-faire. Grâce à l’addition de nos forces, nous allons augmenter la surface de cette brique innovante.”